La géomatisation de notre société s’est accélérée ces dernières années. L’ensemble des activités qui y sont menées sont géolocalisées ou géolocalisables. Les nouvelles technologies ont accéléré un processus de prise en compte de la localisation qui nous était déjà familier mais qui a pris une ampleur nouvelle. GIM, en collaboration avec SPIRAL  de l’Université de Liège (ULg),  le laboratoire SURFACES (Département de la Géomatique de l’ULg) et la société NSI, a établi le Plan Stratégique Géomatique pour la Wallonie.

Le défi

Les géodonnées représentent une mine d’informations permettant de prendre des décisions fondées et adaptées, tant au niveau publique que privé. Afin de rendre plus efficaces les décisions liées à la politique, aux tâches relatives à la défense, à l’aménagement du territoire et à la gestion de l’environnement, le gouvernement wallon s’est fixé un objectif clair : exploiter pleinement les géodonnées des pouvoirs publics. Pour y parvenir, il est nécessaire d’établir un cadre stratégique élaboré.

La solution

Pour rédiger le Plan Stratégique Géomatique wallon, GIM a consulté différentes sources d’informations :

  • Rapports d’études internationales sur la géomatique
  • Plans Stratégiques d’autres régions (notamment en Grande-Bretagne, Suisse, Bruxelles et Flandre)
  • Analyses existantes portant sur InfraSIG (l’infrastructure gérant l’information géographique en Wallonie), les portails des Infrastructures de Données Spatiales (IDS), les SIG dans les communes…
  • Le résultat d’ateliers thématiques et d’enquêtes réalisés au sein de la communauté géomatique

Le résultat

GIM et ses partenaires ont mis en évidence quatre piliers au sein du Plan Stratégique Géomatique pour la Wallonie :

  1. Sensibiliser et former les citoyens et les organisations sur les avantages de la géomatique
  2. Produire des données géographiques de qualité et définir des géodonnées de référence (géoréférentiel)
  3. Organiser le partage de données géographiques de manière efficace
  4. Définir un modèle politique pour la géomatique en Wallonie

De plus, GIM a réalisé une étude stratégique globale. Outre la géomatisation de notre société et les avantages de la géomatique pour les citoyens et acteurs publiques ou privés, la conversion des SIG actuels vers des IDS, incorporant la notion de données ouvertes (open data), constitue une des prochaines évolutions.

Partager cette page:

En savoir plus sur Plan Stratégique Géomatique en Wallonie?

Tous les champs sont obligatoires

Votre formulaire a été envoyé avec succès.

Erreur!

  • Service

    Déjà client?

    GIM vous aide