Les images satellitaires permettent de cartographier avec précision tous les bidonvilles de Manille

En savoir plus?

GIM a, pour la première fois, inventorié les 2.500 bidonvilles de la capitale philippine pour le compte de la Banque mondiale, la plus grande institution financière au monde pour la coopération au développement. Sur base de ces données, les autorités locales pourront prendre des décisions fondées et répondre de manière proactive aux défis sociétaux dans ces quartiers.

Client: Banque Mondiale
Les images satellitaires permettent de cartographier avec précision tous les bidonvilles de Manille

Le défi

Le fait que Manille ne possède pas de vue détaillée et à jour de l'ensemble des bidonvilles empêche les initiatives des autorités locales et des organisations de développement d'atteindre les habitants de ces quartiers. Et le nombre croissant de catastrophes naturelles, qui se font plus durement sentir dans les quartiers urbains les plus pauvres, accroît d'autant plus l'importance de disposer de données précises sur ces bidonvilles.

La localisation et la délimitation de ces quartiers urbains constituent déjà un immense défi. Et la complexité d'une agglomération de 13 millions d'habitants comme Manille ne facilite certainement pas les choses.
 

La solution

Pour relever le défi, GIM a tiré profit de l'Analyse d'Image Orientée Objet (OBIA). Avec cette technique, des images satellitaires à très haute résolution sont scannées de façon automatique pour détecter et délimiter les bidonvilles. Les experts de GIM sont même allés plus loin dans l'analyse, sur base de caractéristiques spécifiques, ils ont développés une classification objective automatique des bidonvilles. 

« Sur la base d'images satellitaires Pléiades et de critères tels que la taille des bâtiments, la densité, la présence de végétation, la morphologie et le voisinage, nous avons défini huit types différents de bidonvilles », explique Vincent Tigny, spécialiste en télédétection  chez GIM. « Nous avons ainsi distingué des quartiers situés le long de rivières ou à proximité de voies de chemin de fer, des bidonvilles très denses, des très petits « pocket slums, etc ». Ceci donne aux autorités et au personnel humanitaire une vue unique de la grande diversité des bidonvilles dans la capitale philippine. 

Le résultat

La collaboration entre GIM et la Banque mondiale a résulté en une synthèse extrêmement complète de tous les types de bidonvilles de Manille. Celle-ci constitue une excellente source d'information pour des initiatives telles que les programmes d'enseignement ciblés, les interventions d'aménagement du territoire ou les mesures de protection. Il est ainsi possible de répondre plus rapidement aux besoins spécifiques des habitants des bidonvilles. 

Lisez ici le rapport de la Banque mondiale, avec ses conclusions et ses recommandations pour une politique d'urbanisation inclusive : « Navigating Informality: Perils and Prospects in Metro Manila’s Slums » par Gayatri Singh et Gauri Gadgil

Ce projet a été réalisé avec l'aide de l'ESA. 

Partager cette page:

Contactez-nous

Tous les champs sont obligatoires

Votre formulaire a été envoyé avec succès.

Erreur!

GIM respecte votre vie privée. Nous collectons vos données personnelles pour pouvoir traiter votre demande. Et également pour pouvoir vous tenir au courant des produits ou services de GIM. Nous ne communiquons en aucun cas vos données personnelles à d'autres organisations. Vous pouvez consulter à tout moment vos données personnelles et vous opposer à ce qu'elles soient traitées.  Consultez la politique de respect de la vie privée de GIM pour en savoir plus.

  • Service

    Déjà client? GIM vous aide!

    Service clientèle